Immobilier
Actus

Epargne Pierre : une revalorisation du prix de la part en 2021

par amiutescu - le 16/11/2021

Le prix de souscription de la SCPI est en effet officiellement passé le 1er novembre de 205 € à 208 €. Soit une progression de 1,46%.

La SCPI phare d’Atland Voisin vient de procéder à la revalorisation du prix de ses parts. Et d’affiner ses prévisions de distribution pour l’année en cours. Ce qui conduirait à une performance globale (rendement courant et rendement en capital) « qui devrait dépasser 6,5% en 2021 » estime la société de gestion.

« Nous affinons notre prévision (non garantie) de rendement 2021, qui sera entre 5,20% et 5,35%, sur la base du prix de part en vigueur au 1er janvier 2021 (i.e. 205€ par part) », annonce Jean-Christophe Antoine, le président d’Atland Voisin, dans le dernier bulletin trimestriel de la SCPI Epargne Pierre. Une fourchette plus étroite donc que celle estimée en mai dernier. Mais aussi plus favorable aux associés de cette SCPI qui dépasse désormais 1,6 milliard d’euros de capitalisation.

Grande transparence sur le potentiel de rendement d’Epargne Pierre

Tout au long de l’année Atland Voisin a fait preuve d’une grande transparence sur le potentiel de rendement de sa SCPI phare. Analysant les conséquences d’une reprise de l’activité économique – ou d’une rechute, en fonction de l’évolution de la crise sanitaire – sur la rentabilité d’Epargne Pierre. Au 1er trimestre, les signes étaient déjà encourageants. Les loyers avaient été payés normalement. Le « TOF[1] » de la SCPI s’améliorait, passant de 94,94% à 95,05%. Grâce, notamment, à l’arrivée de nouveaux locataires. La collecte suivait « son rythme de croisière ». Avec 31 M€ collectés en moyenne chaque mois, Epargne Pierre faisait même mieux qu’au trimestre précédent (72 M€, soit 24 M€ par mois). Le gestionnaire, qui venait d’annoncer un TDVM de 5,36% sur 2020, tablait alors sur un rendement 2021 supérieur à 5%. « Il pourrait même s’approcher de celui de 2020 en fonction du déroulement de l’année », estimait Atland Voisin.

Des indicateurs qui s’améliorent tout au long de l’année 2021

Au deuxième trimestre, dans un contexte de remontée des incertitudes sur le contexte sanitaire, le gestionnaire faisait preuve « d’un optimisme relatif et mâtiné d’une grande prudence ». Mais rehaussait déjà ses objectifs de rendement, dorénavant compris entre 5,15% et 5,35%. La SCPI distribuait, en conséquence, un acompte trimestriel rehaussé. De 2,70 € par part, contre 2,64 € au 1T 2021. Tous les indicateurs d’Epargne Pierre restaient de fait au vert. Le taux d’occupation financier remontait encore légèrement. Toujours portée par une forte collecte, la SCPI procédait à de nouvelles acquisitions. Pour un montant global de 161 M€. Elle renforçait encore sa diversification sectorielle, en prenant position dans l’hôtellerie de plein air. « Un secteur en croissance stable et régulière depuis plus de 10 ans », expliquait Atland Voisin. La SCPI obtenait en outre le label ISR.

Revalorisation du prix de souscription d’Epargne Pierre le 1er novembre

L’optimisme, mais toujours empreint de « prudence », reste en vigueur à la fin du troisième trimestre. Le TOF progresse de nouveau, à 95,84%. La SCPI a encore investi 179 M€ dans de nouveaux immeubles. Et les rendements générés par les 230 actifs détenus par Epargne Pierre lui permettent de verser un nouvel acompte de 2,70 € par part. Tout en rehaussant, donc, ses objectifs de distribution sur l’ensemble de l’année. Compte tenu de ces prévisions, le dividende du 4T 2021 devrait donc osciller entre 2,62 € et 2,93 € par part. Les associés d’Epargne Pierre ont en outre déjà bénéficié d’un autre moteur de performance : la revalorisation du prix de leurs parts. Le prix de souscription de la SCPI est en effet officiellement passé le 1er novembre de 205 € à 208 €. Soit une progression de 1,46%.

Une performance globale supérieure à 6,5% en 2021

Ce qui permet à Atland Voisin, dans un communiqué du 2 novembre, d’estimer que la performance globale d’Epargne Pierre, « faite du rendement courant et du rendement en capital, devrait dépasser 6,5% en 2021 ». A noter qu’en dépit de cette revalorisation, le nouveau prix de souscription (208 €) reste décoté de 5,62% par rapport à la valeur de reconstitution 2020 (220,38€). Cette dernière avait légèrement progressé l’an dernier (219,04 € fin 2019).